[EN COURS] Héliane Le Tellier

[RP] S'engager par folie ou désespoir ?
Répondre
Ahziel
Louveteau
Messages : 31
Inscription : jeu. oct. 01, 2020 10:49 pm
Personnage : Héliane Le Tellier dite « Carillon »
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Peudo. Discord : Ahziel#2182

Héliane Le Tellier
  • Statut :

    • Voie : Voie du Hurlement
    • Grade : Louveteau
    • Sobriquet : « Carillon »
    • Devise : "Tant qu'il y a de la Vie, il y a de l'Espoir."
    • Nb années de service chez les Loups : 0

  • Physique :
    • Sexe : Féminin
    • Age : 32 ans
    • Description :
      • Plus petite que la moyenne et de corpulence plutôt fine, Héliane pourrait facilement passer inaperçue si sa présence et sa chaleur n'englobaient pas chaque personne se trouvant sur son passage. Ce qu'elle ne possède pas en carrure, elle le compense par un caractère affirmé couplé à une joie de vivre débordante.
        La française est pourvue de longs cheveux noirs de jais, qu'elle laisse libre quand elle ne travaille pas ou emprisonnés dans un chignon flou brinquebalant le plus clair du temps, encadrant un visage à la peau légèrement tannée par le soleil d'où percent deux perles d'un bleu aussi foncé qu'un ciel de nuit, brillant d'une curiosité enfantine qui semble insatiable.
        Ses lèvres sont constamment ornés d'un sourire, retroussant la commissure de ces dernières d'un air tantôt espiègle, tantôt empli de douceur et de tendresse. A une exception près, où ses lèvres emprunteront plus facilement une moue pincée par la concentration pendant qu'elle rafistole les personnes trônant sur sa table.

        Elle serait toujours vêtu de cuir et de peau, ne portant que peu de tissus en dehors de sa chemise. Ses mains sont continuellement gantées d'une paire de gants en cuir tandis qu'à son cou pendouille en guise d'ornement une paire de lunettes à multiple loupe haute précision utilisées par les horlogers et les orfèvres, nouées par deux liens en cuir servant de monture qu'elle utilise lors de ses opérations.

  • Ce qu'on sait d'elle :
    • • Orpheline de naissance, elle a grandi dans un couvent non-loin de Paris.
      • Vers l'âge de huit ans, elle aurait accompagné les Sœurs à l'Hôtel-Dieu pour les aider à soigner tout les patients qui passaient les portes de l'hospice.
      • Elle serait entrer à la Faculté de Médecine aux alentours de ses treize ans, en tant que Sœur.
      • Aurait quitté la Faculté avec quelques diplômes en poche quelques années plus tard, abandonnant les Ordres par la même occasion, rejoignant un groupuscule indépendants de Chirurgiens.
      • A l'approche de ses vingt ans, elle se serait engagée sur un navire en partance pour les colonies française d'Amérique où elle restera chirurgienne de bord pendant deux ans avant de finalement débarquer en Acadie.
      • Passant quelques années à vagabonder de villes en villes et de villages en villages à soigner tout ceux qui en avaient besoin, elle vécu quelques temps dans une tribu amérindienne, apprenant à gérer et contrôler sa magie, l'associant finalement à ses compétences en chirurgie.
      • Cela ne fait que quelques mois qu'elle est revenue en France.

  • Atouts et Faiblesses :

    NON EXPLOITABLES EN RP (sauf si recoupés dans les informations de la fiche ou découvert IG).
    1. Atout/avantage : Serment d'Hippocrate
    2. Atout/avantage : Concentration innée/Dans sa bulle
    3. Atout/avantage : Main sûre
    4. Atout/avantage : Excellente vue
    5. Atout/avantage : Education (Médecine, chirurgie, religieuse, langue, lire, écrire, compter...)
    1. Faiblesse/désavantage : Serment d'Hippocrate
    2. Faiblesse/désavantage : Concentration innée/Dans sa bulle
    3. Faiblesse/désavantage : Aucun sens de l'orientation
    4. Faiblesse/désavantage : Non-combattante
    5. Faiblesse/désavantage :
      ► Afficher le texte
Dernière modification par Ahziel le mar. oct. 06, 2020 10:58 pm, modifié 1 fois.
Ahziel
Louveteau
Messages : 31
Inscription : jeu. oct. 01, 2020 10:49 pm
Personnage : Héliane Le Tellier dite « Carillon »
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Peudo. Discord : Ahziel#2182

L’homme qu’on vous a désigné comme étant le sergent recruteur de la fameuse Compagnie des Loups d’Ostland, regarde sa choppe d’un air absent en se curant négligemment les ongles à l’aide de sa dague effilée. De temps à autre il crache par terre la chique qu’il mâche bruyamment, laissant parfois un fil de bave se perdre dans sa barbe hirsute comme un insecte dans un buisson de chardon. Alors que pour la troisième fois vous tentiez un raclement de gorge pour signaler à nouveau votre présence que le sergent semblait ignorer proprement, ce dernier consent enfin à sortir de ses pensées en vous détaillant des pieds à la tête. Dans un silence gênant il poursuit son inspection méticuleuse comme pour juger si votre apparence pourrait lui sembler assez acceptable pour vous répondre. Quant enfin il y consent c’est d’une voix rauque et avec un accent à couper au couteau qu’il s’adresse à vous.

- « Si t’attends qu’j’te tire la chaise tu peux dégager du plancher bouseux… tu m’déranges ! »
Voyant dans votre regard et probablement un peu à votre accoutrement que vous n’êtes ni le saltimbanque qui vient de pousser la chansonnette, pas plus que le pilier de comptoir qui cherchait quelque part où s’affaler, il vous relance alors : « T’es là pour quoi ? Cause vite, ta gueule me fout la gerbe, ça va m’couper l’envie d’boire. »

La jeune femme libère ses épaules de son barda, posant lourdement ses affaires au sol avant de tirer d'une main la chaise devant elle afin de s'assoir. Elle libère le haut de son visage et sa chevelure de jais de la capuche dissimulant ses traits, prenant quelques instants pour le détailler de ses yeux crépusculaires avant qu'un large sourire, aussi chaleureux qu'un feu de joie se dessine sur ses lèvres.

- « Vous en avez des bonnes. Vous êtes bien le sergent recruteur de la Compagnie des Loups d'Ostland. Pourquoi je viens à vous d'après vous ? Pour être recrutée. Pour quoi d'autres ? »

- « Et qu’est-ce qui t’fait croire que tu peux d’venir mercenaire, chiabrena !? T’as vu des feignasses chez nous ? On r’crute ni des buveurs de lait ni des tires-au-flanc ! »

Héliane penche légèrement la tête sur le côté, haussant un sourcil tandis que les plis de son sourire se font un tantinet moqueur sans pour autant perdre toute sa chaleur.

- « S'il y a bien une chose dont je sois certaine, c'est qu'au vu de votre comportement, boire du lait ne vous pourra faire que du bien. »

En vous écoutant d’un air distrait, le sergent recruteur tapote contre la table, la lame de sa dague qui commençait à accumuler la saleté raclée sous ses ongles noirs. Il relève la tête vers vous d’un air blasé et vous interroge à nouveau : « Et tu as appris quoi quand tu chialais dans les jupes de ta mère ? A faire la boustifaille ? A racler l'purin ? Et donne pas dans les sentiments, les lamentations ça m’donnera surtout envie de t’foutre la gueule dans la fange et d’y marcher d’ssus. »

- « Tout au long de ma vie, j'ai appris et pratiqué la médecine, puis la chirurgie. »

D’un air dubitatif, le sergent griffonne quelques notes à la suite de ce qu’il avait déjà pris depuis le début de votre semblant d’entretien.

- « Mouais… crois pas qu’tu vas m’convaincre avec ça… y’a des pisseuses dans l’coin qu’j’ai plus de raison d’engager qu’toi. Quand on rentre chez nous c’est pour la vie… C’ pas un hospice pour les peigne-cul sans-abri qui la quittent dès qu'z'ont trouvé un meilleur nid. Si t’es là pour trouver ton parent perdu et t’barrer parce qu'tu t'es entiché, tu peux retourner vers la sortie et t’casser d’là en priant que j’t'refasse pas les chicots d’m’avoir volé mon temps. T’en es consciente ? Alors comment tu vois ton futur chez nous ? Si jamais on estime que ta carcasse peut y v’nir prendre des coups... »

La brunette pose ses coudes sur la table dans un tintement de breloques de perles et de bois parant ses poignets, entremêlant ses doigts entre eux pour y poser son menton au centre du pont d'os et de chair ainsi créé, l'écoutant patiemment sans se départir de son sourire.

- «Etant médecin et chirurgienne, je suis plutôt là pour réparer et soigner les personnes s'étant pris des coups qu'en prendre moi-même et je pense sincèrement qu'il n'y aura jamais trop de médecins dans le mercenariat et encore plus concernant cette compagnie. Le futur chez vous ? Je le vois intéressant.»

Sans changer d’attitude, bien au contraire, le sergent vous écoute d’un air féroce, comme s’il allait vous sauter sur le râble d’un instant à l’autre pour se passer les nerfs sur vous.

- « T’as que’qchose à rajouter avant de t’barrer d’ma table ? Après ça sera trop tard. Ah ! Et rappelle moi ton p'tit nom et dis-mois où t’faire chercher si l’Capitaine il est intéressé par toi. »

La chirurgienne attrape une anse de son énorme sac fait de cuir et de peau, le soulevant d'une main tout en se levant de sa chaise, le balançant par la suite sur une de ses épaules tandis qu'elle rabaisse sa capuche sur son visage à l'aide de sa main libre.

- «Mon nom est Héliane. Si on me cherche, je serais probablement ici, soit dans les parages à soigner les personnes dans le besoin. Bonne soirée à vous et ne vous étouffez pas avec votre bière.»

Puis elle se détourne de lui, faisant un vague signe de la main à quelques personnes assises aux tables un peu plus loin avant de rejoindre le comptoir, probablement pour prendre une chambre ou à boire, ou les deux, qui sait.
Avatar de l’utilisateur
Malheur / Falko
Guild Leader Loups
Messages : 761
Inscription : mer. juil. 17, 2019 9:58 am
Personnage : Malheur
Personnage : Finn Alrik dit "Courte Epée"
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Personnage : Falko
Guilde / Orga. : [SC] Initiative Loups
Peudo. Discord : Malheur#3095
ID Steam : [LOUPS] Malheur

[HRP] Candidature en cours de traitement.
  • Fiche validée.
  • Rdv à prendre avec Malheur pour suite du recrutement.
Avatar de l’utilisateur
Malheur / Falko
Guild Leader Loups
Messages : 761
Inscription : mer. juil. 17, 2019 9:58 am
Personnage : Malheur
Personnage : Finn Alrik dit "Courte Epée"
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Personnage : Falko
Guilde / Orga. : [SC] Initiative Loups
Peudo. Discord : Malheur#3095
ID Steam : [LOUPS] Malheur

L'effervescence portuaire commençait à peser en ce milieu d'après-midi, malgré cela elle ne faiblissait pas, comme si l'on cherchait sans cesse à rattraper le temps que l'on n'aurait pourtant jamais en quantité suffisante. Demain se trouvait déjà dans un temps à rattraper, comme s'il s'enfuyait déjà au devant de ceux qui y pensaient. Des corniauds se battaient dans une ruelle en aboyant à s'en rendre sourds, pour une carcasse de rat et des enfants se faisaient houspiller sur leur passage innocent par une prostituée en tractation avec son client dans une arrière cour. Déjà, sous un appentis branlant, un ivrogne se débattait avec ses rêves éthyliques en grommelant et s'agitant.

Les ruelles où la terre se mêlaient aux immondices, sentaient aussi mauvais qu'on pouvait se l'imaginer, avec l'adjonction de senteurs marines et de goémons. Il fallait tantôt éviter le milieu de certains passages trop fréquentées, où s'accumulaient une boue ressemblant à une mélasse suspecte.

Héliane avait rencontré le sergent instructeur un peu plus tôt dans la journée et c'est à sa recherche, que trois hommes sillonnaient le quartier aux alentours de la taverne du port. L'un d'eux interrogeait les badauds dans l'espoir qu'on leur indique où ils pouvaient la trouver en cette heure. Ils rôdaient ainsi, avec leurs airs martiaux menaçants, éloignant les importuns avinés et autres quémandeurs de charité.
Ahziel
Louveteau
Messages : 31
Inscription : jeu. oct. 01, 2020 10:49 pm
Personnage : Héliane Le Tellier dite « Carillon »
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Peudo. Discord : Ahziel#2182

Au bout de quelques dizaines de minutes de recherche, les trois hommes purent voir un un semblant de file se former près des étals et des magasins dans la rue passante et bruyante, attendant patiemment pour certains, beaucoup moins pour d'autres, dans un brouhaha diffus se mêlant à celui de la foule piétinant sur le sol boueux. On peut entendre, plus ou moins distinctement en provenance des individus peuplant le rang, qu'une femme soignerait gratuitement toute personne se présentant à elle.

En remontant la colonne d'êtres disparates sur quelques mètres, l'ont peut apercevoir l'enseigne branlante d'une apothicairerie devant laquelle quelques planches servent d'estrade, sur laquelle trône une chaise, servant apparemment de lieu de soin. Sur cette chaise se trouve un homme, proche de la cinquantaine, doté d'une barbe clairsemée et vêtu d'habits usé jusqu'à la corde, la tête renversée en arrière et la bouche grande ouverte. Penchée au-dessus de cet homme, se trouve la femme tant recherchée, tenant fermement la mâchoire du cinquantenaire d'une main, une pince dans l'autre et des lunettes à loupe multiple vissées sur le nez, attachée par des liens de cuir à l'arrière de sa tête.

- «Ne bougez surtout pas Monsieur. J'ai trouvé la coquine ! Ca ne me prendra qu'une seconde.»

Héliane fait entrer la pince métallique dans la bouche du bougre et moins d'une seconde plus tard, un craquement et un filet de sang se font entendre, sortant triomphalement une belle molaire à l'aspect poreux et noirâtre qu'elle dépose dans une écuelle posée sur le rebord de la fenêtre du magasin.

- «Et bien voilà. Vous ne pourrez que mieux vous sentir à présent. Ca fera mal pendant quelques heures mais ça devrait rapidement passer.»

La brune retire les lunettes de son nez, les faisant redescendre sur sa poitrine avant d'aider son patient chancelant à se redresser avec un sourire à faire fondre la calotte glaciaire.

- «Et surtout, pensez à manger liquide. Vous ne pourrez pas mâcher pendant quelques jours.»

Après ses recommandations, c'est en conservant son sourire qu'elle se tourne vers la file de patients, tapant des mains entre elles.

- «A qui le tour ?»
Avatar de l’utilisateur
Malheur / Falko
Guild Leader Loups
Messages : 761
Inscription : mer. juil. 17, 2019 9:58 am
Personnage : Malheur
Personnage : Finn Alrik dit "Courte Epée"
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Personnage : Falko
Guilde / Orga. : [SC] Initiative Loups
Peudo. Discord : Malheur#3095
ID Steam : [LOUPS] Malheur

Les trois hommes avaient remonté la file sans parvenir tout à fait jusqu'à la chirurgienne. Il s'étaient arrêtés à une distance raisonnable pour ne pas attirer immédiatement l'attention sur eux. Au milieu des passants qui allaient d'étals en étals, ils firent mine de discuter entre eux, tandis qu'ils ne dénotaient pas tant parmi tous les voyageurs de passage dans cette ville portuaire de renom. Peut-être pouvait-on s'appesantir sur l'armement de l'un ou l'autre et s'interroger, mais c'était bien là tout ce qu'ils prêtaient aux regards... à moins qu'on fit preuve d'un peu plus de curiosité.

Cependant qu'ils bavardaient, l'un d'eux observa avec attention la file de improbables des "patients" qui s'étirait dans la rue, en l'encombrant un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Enfin, son regard se porta définitivement sur celle qui officiait en dispensant ses soins. Sous ses airs absents, il la détallait d'un regard régulièrement éclipsé par le flux de gens que charriait cet axe commerçant.
Ahziel
Louveteau
Messages : 31
Inscription : jeu. oct. 01, 2020 10:49 pm
Personnage : Héliane Le Tellier dite « Carillon »
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Peudo. Discord : Ahziel#2182

Héliane balaye la foule de patients plus ou moins bien rangé bien en ligne du regard, se mettant sur les pieds pour mieux voir malgré le fait d'être déjà en hauteur sur son esplanade improvisée, sa petite taille n'aidant pas vraiment à avoir une bonne vision des personnes en contrebas. Elle se penche d'un côté puis de l'autre, son large sourire aussi chaleureux que lumineux étant lentement remplacé par une mine plus sombre, les sourcils froncés.

La chirurgienne descend de son estrade d'un bond, faisant râler et brâmer quelques personnes attendant leur tour sur son passage, s'avançant d'un pas rapide auprès d'un couple, le père tenant une jeune enfant dans ses bras tandis que sa femme dissimule ses pleurs dans un mouchoir autrefois immaculé. Elle dépasse légèrement le mari, observant pendant quelques longues secondes la petite fille semblant endormie.

Elle recule de quelques pas, se mettant face aux parents et se mettant à discuter d'une voix basse et douce, les mots et les sons étant dispersées dans le vent, envolées et étouffées par le tumulte de la grande rue.
Elle invite d'un signe de main le père à avancer avec sa fille, posant une main réconfortante sur le bras de la mère reniflant dans son morceau de tissu pendant qu'elle lui murmure des paroles réconfortantes, les dirigeant vers la petite plate-forme lui servant d'officine.

D'un geste, elle leur demande de patienter devant alors qu'elle commence déjà à ranger toutes ses affaires dans un énorme sac fait de peau et de toile.
La brune prend à peine le temps de se tourner, indiquant qu'elle ferme boutique. Des protestations s'élèvent tandis qu'Héliane descend à nouveau prestement, rejoignant le couple et l'enfant, les enjoignant à la suivre tout en ouvrant la porte de l'apothicairerie.
Avatar de l’utilisateur
Malheur / Falko
Guild Leader Loups
Messages : 761
Inscription : mer. juil. 17, 2019 9:58 am
Personnage : Malheur
Personnage : Finn Alrik dit "Courte Epée"
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Personnage : Falko
Guilde / Orga. : [SC] Initiative Loups
Peudo. Discord : Malheur#3095
ID Steam : [LOUPS] Malheur

L'homme qui l'observait jusque-là, continuait de la suivre du regard en s'attardant un court instant sur le couple en détresse pour leur fille. Lorsque Héliane décida de plier bagage pour entraîner ces derniers vers la boutique de l'apothicaire, celui-ci fit signe à ses compères et les entraîna à sa suite pour gagner ledit lieu.

A la suite de la chirurgienne et de ses patients, ils cherchèrent à rentrer à leur tour.
Ahziel
Louveteau
Messages : 31
Inscription : jeu. oct. 01, 2020 10:49 pm
Personnage : Héliane Le Tellier dite « Carillon »
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Peudo. Discord : Ahziel#2182

Héliane conduit le couple et la fillette à travers le magasin où se mêle différentes odeurs, provenant d'herbes et d'épices, de plantes et de senteurs animales, rendant le tout plutôt étouffant. Dans des petites cages et autres paniers en osier éparpillés au travers de la pièce se font entendre des piaillements, des sifflements et des gémissements.
Les étagères ploient sous le poids de leurs divers apparats : vases, armes, bouteilles et minéraux se livrent une bataille féroce à celui qui prendra le plus de place et se fera remarquer pour trouver acheteur.

La brune fait un signe de main à l'apothicaire, indiquant d'un mouvement qu'elle se dirige dans l'arrière-boutique, servant aussi de minuscule appartement au vieil homme. Tout en prévenant le propriétaire des lieux, la chirurgienne discute avec les parents, tentant de savoir ce qu'il s'est passé pour que leur fille finisse dans cet état. Ouvrant la porte d'un geste ample, elle indique au couple de déposer la petite fille sur le lit pendant que la clochette sonne, indiquant que des personnes sont entrées dans l'échoppe, personne ne les retenant, ne leur interdisant l'accès.

Sans prendre la peine de pousser le battant, Héliane s'agenouille auprès de l'enfant, déposant son sac à ses côtés, venant par la suite poser ses mains à la base de son cou, observant son visage pour finalement s'avancer afin de sentir le souffle laborieux de la petite. Le père reste debout à deux pas du lit, ses yeux vissés sur le corps de son enfant alors que son épouse part s'effondrer sur l'unique chaise de la pièce en pleurant à chaudes larmes.
Avatar de l’utilisateur
Malheur / Falko
Guild Leader Loups
Messages : 761
Inscription : mer. juil. 17, 2019 9:58 am
Personnage : Malheur
Personnage : Finn Alrik dit "Courte Epée"
Guilde / Orga. : [NW] Compagnie des Loups d'Ostland
Personnage : Falko
Guilde / Orga. : [SC] Initiative Loups
Peudo. Discord : Malheur#3095
ID Steam : [LOUPS] Malheur

Dans l'entrebâillement de la porte qui donnait sur l'arrière boutique, une silhouette se dessina. Il s'agissait d'un homme à la carrure imposante qu'amplifiait un épaisse pelisse dont la fourrure de loup paraissait sur ses larges épaules. Son visage à la dureté minérale, frappé d'un regard d'un vert froid et lointain, marqué par une large cicatrice qui abimait son front et le haut d'une arcade, voyait danser les ombres fébriles du point lumineux de la pièce. Dans la pénombre et sous ces effets, ses cheveux et sa barbe semblaient autant de braises obscurcies qui se ravivaient par endroit au gré d'un courant d'air.

Immobile et silencieux, il observait ce qui se déroulait sous ses yeux.


Dans la boutique elle-même, ses deux compagnons conversaient avec l'apothicaire sur le ton de la confidence.
Répondre